novembre 11, 2014, category: Paradisme


"Avoir suffisamment" est une malédiction pour le système actuel.
L'obsolescence programmée est le stratagème technologique absurde de la
société de consommation pour assurer un niveau élevé des prix et garder les gens dans des emplois.

Le système économique actuel ne permet pas d'optimiser et de partager les
bénéfices apportés par la technologie. Les produits sont délibérément conçus pour ne pas
durer de manière à assurer le niveau élevé des prix et du chiffre d'affaires pour soutenir l'emploi.

C'est la même logique qui pousse les pays les plus puissants à créer des guerres pour sortir d'un ralentissement économique et du cercle vicieux de la hausse du chômage et de la pauvreté.
Une guerre est une stratégie de rétablissement économique diabolique qui permet à la nation
de retourner au travail grâce à l'effort de guerre et la reconstruction qui s'en suit.

Dans le système actuel, les détériorations, les destructions et les guerres sont bonnes pour
l'économie. Elles maintienent les gens constament dans le besoin et créent des emplois.
Ce sont des revers nécessaires qui maintiennent un état de rareté et permettent
au système de continuer à fonctionner. "Avoir suffisamment" bloque le système. "Avoir
suffisamment" crée de la pauvreté. C'est toute l'absurdité du système.

Avoir suffisamment de télés conduira les fabricants de téléviseurs à congédier leur
employés. Lorsque nous avons assez de quelque chose nous cessons d'en consommer et nous créons du chômage et plus de pauvreté pour tous ceux qui sont impliqués dans leur production et leur commercialisation.
Quand on cesse d'acheter cela affecte les revenus des autres qui à leur tour cessent d'acheter. Cette spirale cauchemardesque aspire tout le monde vers plus de pauvreté et ne peut être inversée que lorsque les gens commencent à acheter de nouveau. Quand nous achetons quelque chose nous donnons aux autres du pouvoir d'achat et nous élevons tout le monde plus haut dans la spirale de la prospérité.

Ce système repose sur la consommation pour échapper à la pauvreté. Lorsque nous avons suffisamment, l'activité économique ralentit et se bloque. Par conséquent le système cherche à nous convaincre de vouloir toujours plus, à faire plus de croissance et de plus en plus d'enfants. Nous créons une planète surpeuplée et surpolluée pleine de gens surdimensionnés et suréquipés.

Lorsque la croissance de la population n'est plus suffisante pour soutenir la prospérité,
ce système insatiable a besoin de détruire et de reconstruire pour maintenir les gens dans des emplois. Le pays le plus puissant qui possède plus que suffisament crée des guerres perpétuelles en partie pour apporter de nouveaux marchés pour son armée et son industrie de reconstruction et conserver les emplois de sa population.

Incapable de faire face et de s'adapter à l'abondance qui arrive, le système jette et détruit pour créer les conditions de sa prospérité. C'est totalement absurde.

Le Paradisme fera tout le contraire. L'abondance n'est plus un problème, mais un but déclaré.
Toutes les technologies seront utilisées, développées et optimisées pour ne jamais avoir de pannes, pour faire tomber les prix à zéro et pour supprimer les emplois.

Tout ce système est basé sur la valeur sacrosainte du travail pour justifier nos revenus et notre subsistance. On gagne sa vie à la sueur de son front. Pas de travail, pas d'argent. Pour gagner plus il faut travailler plus.
Ces valeurs fondamentales nous paralysent et elles doivent maintenant être abandonnées.
Le temps libre est la nouvelle valeur et le travail acharné est la malédiction à laquelle notre
technologie doit répondre.

Notre pouvoir d'achat - ou plutôt notre pouvoir de consommation puisque l'argent va
dispaitre- ne viendra pas de la récompense d'un travail bien fait, mais de
ce que nous sommes en droit de recevoir à juste titre. Ce sera notre droit de naissance de bénéficier également de ce qui est produit par des industries appartenant à la communauté et qui fonctionnent à pleine capacité.
La limite pour la production doit être définie par la satisfaction des besoins de chacun, et non par leur pouvoir d'achat.

L'argent est seulement un moyen de distribuer des biens quand il y a pénurie. Quand
il n'y a plus de pénurie un système basé sur l'argent crée une pénurie artificielle afin
de continuer à utiliser l'argent.
C'est completement fou et immoral.
L'ancien système doit être abandonné.
Le Paradisme est le système dont l'humanité a besoin pour créer et distribuer l'abondance rendue possible par notre technologie.




Articles

News pour 2017

LuMaMeJeVeSaDi
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930