Paradism

avril 30, 2020, category: Paradisme


Depuis longtemps observé mais jusque-là progressif, le déclin de nos systèmes politico-socio-economiques s'est dramatiquement accéléré suite aux conséquences d'un petit virus et va conduire à leur effondrement total.

Bien plus que notre système monétaire qui a créé notre surendettement generalisé et a été à la source de toutes nos instabilités économiques et financières, c'est maintenant les fondements mêmes du libéralisme, à savoir la démocratie et le marché libre qui sont devenus défaillants et qu'il faudra remettre en question.

C'est en prévision de cet effondrement et pour éviter l'extinction de l'humanité qui pourrait s'ensuivre, que les Élohim (mot pluriel hébreu traduit par Dieu dans la Bible et qui sont les extraterrestres créateurs scientifiques de toute la vie sur la terre y compris les hommes qu'ils ont créé à leur image) ont dicté à RAEL au cours de 2 rencontres successives en 1973 et 1975 un message pour l'humanité qui contient leurs recommandations pour transitioner et établir une nouvelle civilisation planétaire qui aura tous les aspects d'un paradis.

Dans ces messages, les Élohim décrivent 2 systèmes économiques que nous devrions adopter si nous voulons éviter plus de souffrances et l'extinction.

Un système économique de destination, le Paradisme.
Le Paradisme est le système de société d'un paradis, une société sans travail ni argent ou les gens ne font que ce qu'ils ont envie de faire. Nul n'a besoin de travailler pour vivre car tout ce qui est nécessaire à notre survie et notre épanouissement pourrait être pris en charge par une intelligence artificielle et des robots. C'est la société idéale qui optimise la liberté, le bien-être et le bonheur de tous les individus.

Un système économique de transition, l'Humanitarisme.
Tout en prônant la création d'une monnaie unique, d'un gouvernement et d'une langue mondiale, l'humanitarisme place le bien-être de tous les êtres humains au centre des préoccupations.
Une monnaie unique, qui ne soit pas contrôlée par des intérêts privés comme c'est le cas aujourd'hui mais par le gouvernement d'une fédération mondiale de régions autonomes, est la clef pour mettre fin aux crises économiques et assurer la paix et la prospérité.
Pour mettre fin à la démesure des inégalités de richesse, à l'appauvrissement de la population dû à la disparition progressive des emplois, et pour faire en sorte que les propriétaires des moyens de production ne soient pas les seuls bénéficiaires de la robotisation du travail, la propriété des moyens de production est remplacée par un système de location à durée déterminée.

Ce système permet l'enrichissement personnel et la libre entreprise qui sont des facteurs importants du progrès, tout en faisant bénéficier la communauté de rentes suffisantes pour lui permettre d'assurer tous les services nécessaires au bien-être de tous ses membres.

Ce système permet de donner à chacun selon ses besoins et selon ses mérites jusqu'à ce que nous parvenions au Paradisme, à l'état d'abondance apporté par la technologie où tout sera accessible à tous gratuitement.

Pour arriver à l'état d'abondance, le gouvernement mondial devra solutionner en priorité les fléaux (bien plus dangereux que les virus) que sont la surpopulation, la militarisation et la pollution, qui ne peuvent se résoudre que globalement, et mettre tout en oeuvre pour créer les robots qui libèreront les humains du travail forcé.

Pour se choisir ses leaders, l'humanité ferait mieux d'abandonner la démocratie directe qui a démontré ses limites, ses imperfections et ses dangers pour une démocratie sélective en appliquant la méthode scientifique à la sélection des candidats et des électeurs. Ne peuvent être candidats que ceux qui sont pré-sélectionnés par des tests scientifiques objectifs. Et dans une moindre mesure, il en est de même pour les électeurs. C'est ainsi que l'humanité pourra se choisir les meilleurs parmi les plus intelligents, les plus capables et les plus sages, en un mot les génies. On appelle cette démocratie sélective la géniocratie.

La géniocratie et les 2 systèmes économiques mentionnés sont les recommandations d'une civilisation très avancée qui est passée par les mêmes étapes de dévelopment. Car à chaque étape de développement d'une société correspond un système politico-économique optimum.

Tout comme l'arrivée de la machine a effondré le féodalisme et installé au pouvoir les propriétaires des machines, l'arrivée des machines intelligentes effondre le capitalisme et la propriété des machines devra nécessairement passer du privé au collectif.

Si l'effondrement qui vient juste de commencer va générer une grande souffrance, il est néanmoins inévitable et va permettre la plus grande libération de toute l'histoire de l'humanité.

C'est pour faire connaitre ces recommandations et apporter un fantastique espoir et une direction à une humanité en perdition que les mouvements paradistes du monde entier organisent chaque année la journée internationale du paradisme le 1er Mai.

Nous avons la technologie pour nous libérer du travail forcé, de la faim et de la misère. Il nous manque juste un peu plus d'amour entre nous pour vouloir partager. C'est la condition pour établir le Paradisme et faire de cette terre un paradis.

Pour ceux qui souhaitent mieux comprendre l'effondrement et la disparition du marché libre qui en résultera, et pour apprécier la justesse des systèmes économiques qui nous sont proposées, regardez la vidéo intitulée "De l'effondrement au paradis":


Aller à la page  1 2 3 ... 44 45 46